C’est par le travail du son sur les documentaires, que j’en suis venu à assembler mon propre procédé de prise de son surround (5.1) .
L’histoire :
SDC10038

Il est commun de couvrir les sources sonores par une perche et quelques micro HF (Micro de corps) puis d’enregistrer les ambiances en stereo . Il se trouve que parfois la stereo n’est pas suffisante pour rendre compte d’un contexte sonore, il peut manquer une dimension pour placer les personnages a la juste distance qui les separe de la mer d’un coté et d’un village de l’autre coté, par exemple..
Pour des raisons pratiques j’utilisai un système de prise de son stereo « MS » Neumann installé dans une bonnette Anti-vent, l’ensemble est rapide de mise en oeuvre et toujours disponible pour capter une ambiance « au débotté » . C’est sur la base de ce système stereo ”Ms” que l’installation d’un système 5.1, qui prend place dans la meme bonnette, fut elaboré.
J’ai appellé ce système ”AmbiTionic” . Quelques exemples, en ecoute ici



AmbiTionic


Films, scenographies, theatre, video ”VR”, utilisent des ambiances surround (5.1) afin de proposer au spectateur un contexte
sonore plus immersif, tant il est vrai qu’il n’y a pas de « son off » mais seulement des images off..
De mon point de vue, le travail documentaire quelque soit sa nature (redactionnel, de portrait, scientifique, social, animalier, ethnographique etc ) est toujours un travail de témoignage .
A la place du preneur de son qui est la mienne je me dois de témoigner du paysage sonore dans lequel évoluent des protagonistes, afin d’eclairer ce qui lie les personnages à leur histoire. tout comme le ferai un decorateur ou un accessoiriste pour un film de fiction.

1233124_534752439942451_302523572_o

Aussi j’éprouvais une certaine frustration à ne proposer qu’une image frontale  stéréophonique, des paysages sonores décrits dans les films .
Il existe de nombreux procédés pour enregistrer en surround , tous plus onéreux les uns que les autres et souvent delicats à mettre en oeuvre, à l’exception notable du « double ms Schoeps » .
Fort de mon expérience en prise de son « ms », j’ai décidé d’adjoindre à mon ensemble Neumann préexistant, deux micros pour l’enregistrement des voies arrières . Ainsi la bonnette contient désormais 4 micros, l’ensemble Ms d’origine pour les voies (voix) avant et 2 micros pour les voies (voix) arrières . Chacun de ces 4 micros Neumann, occupe une voie d’entree du Nagra6 , c’est après un décodage et une assignation dans mon Micro-Studio, que je fourni une piste 5.1 au montage, si c’est un format surround qui est souhaité..

20140404_180003


Ce procédé est complètement compatible mono et stereo. Par la qualité des micros Neumann, le timbre et la finesse des perspectives sont precises.
C’est à l’occasion du documentaire « Hercule contre Hermes » réalisé par Mohamed Ullad que j’ai commencé à utiliser cet équipement pour enregistrer l’océan Atlantique devant et le paysage terrestre Marocain derrière, ce qui est la situation sonore du décor principal.
Moulin de Ancy le Franc
20180825_163043

Documentaire ”Algerie 1er et derniers jours”
Nagra6-Surround